top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGrimpanoïde associé

Couronner un Pin Parasol ou Pin Alep, analyse maladie des pins, comment procéder et quand?

Dernière mise à jour : 2 nov. 2023


La taille de la houppe d'un Pin n’est pas une obligation pour sa survie.

En outre si vous souhaitez lui donner un forme plus esthétiques, il est conseillé de monter sa couronne.



Ainsi faire élaguer sa houppe c'est monté sa couronne en lui enlevant les branche basses tombantes et celles, qui à l'intérieur donnerai un aspect touffu. Éclaircir son arbre lui permettra ainsi de pouvoir mieux gérer les zone de lumière qui dans le cas contraire étouffer ai des zones et nuirait à sa croissance, donc en bref alléger sa ramure et avoir moins de prise au vent.


Avec sa silhouette en forme de parasol, le Pin parasol (Pinus pinea), également connu sous le nom de Pin pignon ou encore Pin pinier, est un grand conifère, rustique et persistantcapablebde votre plus 1000 ans et pouvant atteindre 20 m de hauteur.


Cet arbre majestueux et imposant à l’âge adulte a un tronc élancé bien droit qui supporte une ramure large et étagé, aux aiguilles longues et souples.


Le Pin parasol pousse lentement et vit très longtemps. Pour une bonne croissance, offrez leur un sol profond, riche et frais en profondeur, sans trop de calcaire et du soleil. Il tolère les sols secs mais craint le gel lorsqu’il est jeune.


Pour ce qui est du pin d'Alep ou le pin maritime on le retrouve en grosse population dans les zones sud européennes il peut pousser jusqu'à 30m de hauteur.

Sa durée de vie est similaire à celle du pinus pinea.


Ils restent tous deux assez fragile si cette dernière est trop dense. Leur houppe moins lourde car leur feuillage étant plus fin, peuvent supporter correctement le vent s'ils sont bien accompagné d'élagage.


Mais le pin rest un arbre assez cassant, surtout lorsqu'il à sa montée de sève au printemps.

C'est à ce moment-là qu'il faut être vigilant lorsqu'il y a beaucoup de vent.


Ces arbres sont aussi adoré des chenilles processionnaires qui sont un vrai désastre sur les cultures de pin en montagne.

L'enlèvement des des nids ou la mise en place de piège à l'automne sera du certaine efficacité car ces dernières ont la capacité de revenir.


Enfin pour ce qui est de sa période de coupe elle peut se faire toute l'année. En fait le seul bémol reste les périodes de grande humidité ou il peut attraper plus de virus, mais que ce soit en été ou un hiver sec cela ne tura pas plus votre arbre.


Une des maladies des pins d'Alep:

Crumenulopsis La maladie chancreuse du pin d’Alep, Crumenulopsis sororia


Ce champignon est une des principales causes du déficit foliaire des houppiers du pin d’Alep,

notamment dans les situations les plus humides au niveau atmosphérique. Son

développement est favorisé par la pluviosité importante en été et en automne. Les infections

se font par des spores sexuées en suspension dans l’air, au niveau des cicatrices foliaires. La

germination des spores donne naissance à un mycelium qui se développe dans le liber et

provoque une nécrose des tissus. L'arbre ne réussit pas à stopper l'extension de la nécrose

qui constitue ainsi un chancre. A sa surface, des spores asexuées sont produites et

dispersées par l’eau de pluie.


La maladie cause le rougissement puis la chute des aiguilles par bouquets et le

dessèchement progressif des rameaux. Ce dessèchement progresse du bas vers le haut du

houppier, les arbres les plus atteints présentent un feuillage anormalement rougeâtre et

clairsemé et de nombreux rameaux morts.


La tumeur bactérienne du pin d’Alep, Corynebacterium halepensoides

L’infection se fait au niveau d’ouverture dans les tissus corticaux de l’hôte : lenticelles,

cicatrices foliaires, blessure... La multiplication des bactéries dans les tissus provoque des

nécroses caractéristiques sur branches et rameaux. Pinus brutia et Pinus eldarica ne sont pas

sensibles à cette bactériose.

Symptômes

- Excroissances globuleuses situées latéralement sur

les rameaux.

- Dessèchement des rameaux ou descente de cimes

sur les jeunes sujets dus à la présence de tumeurs

bactériennes qui limitent la circulation de la sève.




49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page